Bouton ouvrir/fermer
Philippe
CALVARIO
Philippe
CALVARIO
Agent
Yoann de Birague d'Apremont
y@ydb.fr
langues
 Français (maternelle)

BIO


 

Philippe Calvario a suivi sa formation d’acteur au cours Florent, dans la classe de Valérie Nègre, Philippe Joiris et Isabelle Nanty. Il a alors intégré la classe libre.

 

Il fonde sa compagnie en 1996 avec laquelle il produit et met en scène plus d’une trentaine de spectacles de théâtre et d’opéra.

 

Au Festival Universitaire de Nanterre, il met en scène Ma solange, comment t’écrire mon désastre de Noëlle Renaude (1997), et Et maintenant le silence ?,(1998/99). Ces deux créations seront reprises l’une au théâtre du Ranelagh, l’autre au théâtre de la Bastille. Son travail est ainsi remarqué par Jean-Pierre Vincent, directeur du théâtre Nanterre-Amandiers qui lui propose de mettre en scène Cymbeline en 2000, spectacle qui se fera dans le cadre du Festival d’Automne à Paris.

Il entame alors  une collaboration avec le théâtre des Bouffes du Nord avec La Mouette de Tchekhov (2000), qui se poursuivra avec Roberto Zucco de Bernard-Marie Koltès (2004) et Grand et petit de Botho Strauss (2005).

Richard III de Shakespeare avec Philippe Torreton dans le rôle titre (2005) trouvera sa place dans la programmation du Théâtre des Amandiers de Nanterre où sera créé Electre de Sophocle avec, entre autres, Jane Birkin (2006).

 

En 2008-2009 il crée Juste la fin du monde de Jean-Luc Lagarce au théâtre National Drama de Ljubljana ainsi que Parasites de Marius Von Mayenburg une nouvelle fois au théâtre des Amandiers de Nanterre.

 

En 2010, il commence à travailler avec le théâtre de l’Athénée-Louis Jouvet à Paris où il met en scène la visite inopportune de Copi (avec notamment Michel Fau et Marianne James) et il va mettre en scène les larmes amères de Petra Von Kant avec Amira Casar dans le rôle titre.

 

En 2004, il met en scène son premier opéra, L’Amour des trois oranges de Prokofiev pour le Festival d’Art Lyrique d’Aix-en-Provence, le Théâtre national du Luxembourg et le Teatro Real de Madrid, tout juste avant la création mondiale d’Angels in America de Küchner, musique de Peter Etvös (avec Barbara Hendricks, Julia Migenes …) pour le Théâtre du Châtelet. Il a mis en scène en 2008 Belshazzar, un oratorio d’Handel à l’Opéra de Haale durant le Festival Handel.

En 2009 il crée Iphigénie en Tauride  de Gluck au Staatsoper d’ Hambourg avec un casting de renommé international (Toby Spence, Christopher Maltman, Krassimira Stoyanova)

Il a également mis en scène deux concerts pour Julia MIGÉNÈS (alter ego et les lieder de Franz Schubert) , ainsi qu’une revue au casino de Paris avec Dita Von Teese.

 

Il a monté deux productions au Théâtre du Rond Point  (Médée Kali de Laurent Gaudé et les Visages et les Corps de Patrice Chéreau ).

 

Il a été associé 9 ans au Quartz de Brest dirigé par Jacques Blanc, trois ans à la Comédie de Reims dirigé alors par Emanuel Demarcy-Motta, 3 ans à la MCNN de Nevers, 3 ans au théâtre du Beauvaisis, il est actuellement associé à la Scène Nationale d’Albi dirigée par Martine Legrand.

 

Toutes les pièces ont été représentées en Ile de France, en Province et en Europe entre 15 et 300 fois ( 348 dates de tournée pour être précis sur 5 saisons pour le jeu de l’amour et du hasard par exemple)

 

Philippe Calvario a été le conseiller artistique de Patrice Chéreau pour Phèdre de Racine. Ils sélectionneront et liront ensemble des textes d’Hervé Guibert dans Le Mausolée des Amants (en tournée dans toute la France en passant par l’Odéon, Théâtre de l’Europe et l’Opéra Comique.

photos