Bouton ouvrir/fermer
Javier
CÁMARA
Javier
CÁMARA
Agent
Yoann de Birague d'Apremont
y@ydb.fr
langues
 Espagnol (maternelle)
 Français (bilingue)
 Anglais (bilingue)

BIO




Javier Camara fait ses débuts en tant qu'acteur en 1991 sur les planches de théâtre dans El caballero de Olmedo.


En 1993, Javier Camara apparaît pour la première fois sur le grand écran dans le film réalisé par Fernando Colomo, Rosa Rosae. L'année suivante, il retrouve le réalisateur pour Alegre ma non troppo.


En 1998, après avoir une nouvelle fois tourné sous la direction de Colomo dans ESO, mais aussi d' Antonio Del Real dans Corazon Loco, l'acteur espagnol est à l'affiche de Torrente, el brazo tonto de la ley, signé par Santiago Segura. Un film qui vaut à Javier Camara son premier succès critique et commercial puisque celui-ci remporte deux Goya. Quelque temps plus tard, Javier Camara retrouve encore et toujours son réalisateur fétiche, Fernando Colomo, pour le tournage de El cuarteto de la Habana. Il rejoint également le casting d'une nouvelle série espagnole, 7 vidas.


C'est en 2002, après avoir joué dans Lucia y el sexo de Julio Medem, que Javier Camara décroche enfin le rôle qui va marquer un tournant dans sa carrière artistique avec le personnage de Benigno Martin dans Parle avec elle, réalisé par Pedro Almodovar. Un rôle qui lui permet de recevoir le titre du meilleur acteur européen de l'année aux Prix du cinéma européen.


En 2004, Almodovar fait appel une nouvelle fois au talent de Javier Camara pour La Mauvaise Education. Par la suite l'acteur est à l'affiche de The Secret life of words en 2005 ainsi que de Paris, je t'aime (12° arrondissement) en 2006, tous deux réalisés par Isabel Coixet.


En 2013, Javier Camara est au casting des Amants passagers de Pedro Almodovar, sous les traits de Joserra, un steward.


Cette même année, il retrouve également La réalisatrice Isabel Coixet pour Ayer no termina nunca.


En 2014, il reçoit le Goya du Meilleur acteur pour son rôle dans Vivir es facil con los ojos cerrados.


En 2016, il reçoit le Goya du Meilleur acteur pour son second rôle dans Truman.


Réalisé par Cesc Gay, sortie en Fance le 6 Juillet.



Cinéma

2017 Es por tu bien - Carlos Therón
2016 La Reina de España - Fernando Trueba
2015 Truman - Cesc Gay
- El tiempo de los Monstruos - Felix Sabroso
- Perdiendo el norte - Nacho G. Velilla
2014 La vida inesperada - Jorge Torregrossa
2013 Vivir es fácil con los ojos cerrados - David Trueba
- Les Amants passagers - Pedro Almodóvar
- Ayer no termina nunca - Isabel Coixet
2012 Una pistola en cada mano - Cesc Gay
2011 ¿Para qué sirve un oso? - Tom Fernández
2010 Que se mueran los feos - Nacho G. Velilla
2008 Fuera de carta - Nacho G. Velilla
- Los girasoles ciegos - José Luis Cuerda
2007 La torre de Suso - Tom Fernández
2006 Alatriste - Agustín Díaz Yanes
- Ficció - Cesc Gay
- Paris, je t'aime (Segment Bastille) - Isabel Coixet
2005 The Secret Life of Words - Isabel Coixet
- Malas temporadas - Manuel Martín Cuenca
2004 La Mauvaise Éducation - Pedro Almodóvar
2003 Torremolinos 73 - Pablo Berger
- Los abajo firmantes - Joaquín Oristrell
2002 Parle avec elle - Pedro Almodóvar
2001 Lucia y el sexo - Julio Medem
- Torrente 2: Misión en Marbella - Santiago Segura
1999 Cuarteto de La Habana - Fernando Colomo
- Los lobos de Washington - Mariano Barroso
1998 Torrente, el brazo tonto de la ley - Santiago Segura
1997 Eso - Fernando Colomo
- The Youngest Brothers - Enrique Urbizu
- Corazón loco - Antonio del Real
1996 Pon un hombre en tu vida - Eva Lesmes
1994 Alegre ma non troppo - Fernando Colomo
1993 Rosa Rosae - Fernando Colomo

Télévision

2016/17 Narcos - saison 3 - Chris Brancato, Eric Newman, Carlo Bernard
2015 The Young Pope - Paolo Sorrentino
2008 Lex
1999/06 7 vidas
1998 Periodistas
- Todos los hombres son iguales
1997 Hostel Royal Manzanares
1996 Este es mi barrio
1994/95 Ay, mister, mister
1994 Se alquila

Prix - Distinctions

2016 Goya du meilleur second rôle masculin pour "Truman" de Cesc Gay 
2014 Goya du Meilleur Acteur pour "Vivir es fácil con los ojos cerrados" de David Trueba 
- Prix San Pancracio du Meilleur Acteur pour "Vivir es fácil con los ojos cerrados" au XXIe Festival du cinéma espagnol de Cáceres 
- Fotogramas de Plata. Meilleur acteur de cinéma. 
2013 Prix spécial du Jury au Miami Film Festival pour "Una pistola en cada mano" de Cesc Gay 
2009 Prix du Meilleur Acteur (New York Show chonical Association) du meilleur acteur pour "Fuera de carta" de Nacho G. Velilla  
- Prix du Meilleur Acteur au Latin ACE Awards pour "Fuera de carta" de Nacho G. Velilla  
2008 Biznaga d'argent du Meilleur Acteur au Málaga Spanish Film Festival pour "Fuera de carta" de Nacho G. Velilla  
2005 Prix de l'union des acteurs, Meilleur Acteur pour "La mauvaise éducation" 
2004 Fotogramas d'argent Meilleur Acteur de Théâtre pour "Un air de famille" 
- Prix ONDA du meilleur acteur pour "Torremolinos 73" et "La mauvaise éducation" 
- Prix du Fernando de Rojas du Meilleur Acteur de Théâtre pour "Un air de famille" 
2003 Biznaga d'argent du Meilleur Acteur au Málaga Spanish Film Festival pour "Torremolinos 73" de Pablo Berger  
- Prix Ercilia du Meilleur Acteur de Théâtre pour "Un air de famille" 
- Ondas Awards du Meilleur Acteur pour "Torremolinos 73" de Pablo Berger et "Los abajo firmantes" de Joaquín Oristrell  
2002 European Film Awards du Meilleur Acteur pour "Parle avec elle" de Pedro Almodóvar 
2000 Prix du meilleur acteur pour "Cuarteto de la Habana" 
- Prix d'or du meilleur acteur pour " 7 vidas" 
1999 Fotogramas de Plata du Meilleur Acteur de Télévision pour "7 vidas"  
- Prix de l'union des acteurs, Rôle principal masculin de télévision pour "7 vidas" 
- Prix Alava 99 pour "7 vidas" 
1998 Prix Calabuch, Meilleur Acteur pour "Torrente, el brazo tonto de la ley" 
- Ondas Awards du Meilleur Acteur pour "Torrente, el brazo tonto de la ley" de Santiago Segura  
1994 Prix de l'Union des acteurs, meilleur allocution télévisuel pour "Ay, mister, mister" 

Théâtre

2003 "Un air de famille" (Agnès Jaoui et Jean-Pierre Bacri) - Manel Dueso
1996 "Scorn con desprecio" - Jesus Cracio
1994 "Le retour" (Harold Pinter) - María Ruiz
1993 "La isla" (Atold Fugart) - Natalia Menendez
1993 "Dile Con Valium" (J.L. Alonso of Santos) - Gerardo Malla
1992 "La Rascal, aventuras y Desadventures de Lucas Maraña" (Fernando Fernán Gómez) - Gerardo Malla
- ""Nuestra cocina" (Alonso de Santos en El Trabajo "cocina de Arnold Wesker") (Alonso De Santos)